A Mayotte, une législative partielle sous très haute tension

Une election a haut risque compte tenu du extrêmement tendu dans lequel elle se tient pres dun mois apres le debut du mouvement de greves et de blocages qui affecte le departement Un mouvement lance le 20 fevrier qui luimême oscille entre la radicalisation de certains de ses elements la volonte dune partie de ses acteurs de les fils du dialogue pour une issue a la crise et lexasperation croissante de larges franges de la

Des elections « sous pression »

Premiere inconnue : dans quelles conditions cette election partielle vatelle se tenir

Demande rejetee dans la foulee par le prefet Frederic Veau qui sest exprime dans lapresmidi a la radio « La Republique cest la democratie La democratie ce sont les citoyens qui sexpriment dans les urnes En votant atil affirme LEtat prendra toutes les dispositions pour assurer le bon deroulement du scrutin Chacun doit conscient de sa responsabilite pour quil ait lieu dans un serein »

Du cote du mouvement il semble que la tendance soit a une forme de durcissement sous limpulsion dune poignee de leaders radicaux qui ne faisaient pas partie de la delegation Ceuxci ont rejete la proposition de la greve et les barrages refusent de avec la mission restee sur place et exigent de avec des interlocuteurs mandates par le premier ministre

Alors que jusqua present les barrages etaient leves pendant le a lexception des plus strategiques pour a la population de se ils ont cette fois ete maintenus même sils sont moins hermetiques et que les forces militantes sont moins nombreuses Objectif clairement affiche : le deroulement du scrutin

Parmi les tenants dune ligne dure Saïd Kambi ancien directeur general des services de la commune de Sada et recemment elu president de la Federation des associations deducation islamique de Mayotte Decide a la main sur le mouvement au moment où sinstaurait une possibilite dengager le dialogue avec le gouvernement et ses representants lhomme est un redoutable prêcheur et dispose de quelques allies determines a lui mainforte dans cette operation tels ElHanzize Hamidou de lunion departementale FO ou Ravomalala Rakotondravelo dit « Ravo » du SNUipp rentre cette semaine de metropole Ils denoncent dans le maintien de lelection legislative partielle « un passage en force » « Quand il y a passage en force il faut le rapport de forces » assume Saïd Kambi nhesitant pas a les braises sur les barrages et a les militants qui les tiennent contre les « traîtres » qui selon lui sont prêts a le mouvement

« Des generaux sans troupes »

Les jeunes porteparole qui avaient emerge ces dernieres semaines tels Fatihou Ibrahim ou Saïd Hachim ou des dirigeants plus ouverts au dialogue comme Salim Naouda () ou Mahamoud Azihary ancien dirigeant de la Societe immobiliere de Mayotte et figure emblematique sur lîle sont desormais pris a partie par des barragistes chauffes a blanc Tandis que les elus tel le senateur (LRM) Thani Mohamed Soilihi qui setaient engages pour de passerelle avec le gouvernement sont voues aux gemonies

Fait revelateur : le camouflet impose au depute (LR) de la 2e circonscription Mansour Kamardine une des les plus influentes du departement Present vendredi a de Dzoumogne et decide lui aussi a tout son poids dans la balance pour une situation qui risque de il publiait en fin dapresmidi un communique appelant a reprendre le dialogue avec le gouvernement « LEtat a fait montre de sa volonte de sa parole ecrit celui qui jusqua il y a peu na guere menage lexecutif Nous devons a notre tour respecter notre parole et que les premieres conditions de poursuite du dialogue sont acquises » Et en ce qui le concerne il se dit prêt a « prendre part aux travaux de la mission de haut niveau mise en place par le gouvernement »

Samedi matin alors quil etait attendu a la conference de presse des elus il ne sest pas presente Les barragistes de Chiconi qui avaient ete prevenus de son passage et probablement dûment chapitres ne lont pas laisse passer pour Mamoudzou Ce climat de reglements de comptes ne presage rien de bon pour la suite du mouvement Il risque au contraire denvenimer la situation et de une partie des forces presentes sur les barrages de sen renforçant ainsi lisolement des plus radicaux « A la fin ils seront generaux mais des generaux sans troupes » note un observateur averti

Crainte dune « chasse aux migrants »

Tensions donc au sein du mouvement mais aussi tensions intercommunautaires dans un climat de violence toujours aussi pesant malgre les renforts de et de gendarmerie et une presence accrue des forces de lordre sur le terrain a la fois des operations de securisation et de lutte contre limmigration clandestine La prefecture annonçait ainsi vendredi que 156 personnes en situation irreguliere avaient ete interpellees en deux jours et avoir procede a 192 reconduites a la frontiere

Pour autant des habitants du nord de lîle notamment a Mtsamboro organises en collectif ont commence a des « rondes » afin de des etrangers en situation irreguliere et les a la gendarmerie Pres dune centaine de clandestins auraient ainsi deja ete remis aux forces de lordre a assure un membre de ce collectif « Ce de pratiques ça nexiste pas dans un departement » a declare Mme Girardin a lAFP invitant les habitants a « laisser les forces de lordre leur » Les autorites mais aussi de nombreuses forces associatives redoutent que dans ce climat certains ne se livrent a des « chasses aux migrants » Des operations de « decasage » (destruction des constructions illegales) ont dailleurs ete signalees dans le nord de lîle Craignant pour leur propre securite plusieurs dizaines dimmigres auraient prefere se spontanement aux forces de lordre Lintersyndicale de son cote declare « ne pas ces derives » et « se de ces exactions »

Ces developpements temoignent des risques que fait une situation explosive et donnent raison a ceux qui au sein même du mouvement redoutent quelle ne devienne incontrolable Dans ce contexte le premier tour de lelection legislative risque fort de ne quun faible tres faible taux de participants Cest finalement en metropole a 8 000 kilometres de la que ce scrutin aura declenche les plus vives passions A mille lieues des preoccupations des Mahorais

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s